♣ Blood & Glory ♣

Addicts de séries historiques? Les Tudors, les Borgias, etc...? C'est par ici!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La princesse de Montpensier (2010)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Perséphone
Admin ♥♥ The body of a weak and feeble woman, but the heart and stomach of a king.


Messages : 201
Date d'inscription : 26/07/2010
Age : 24
Localisation : Savoie

MessageSujet: La princesse de Montpensier (2010)   Sam 25 Déc - 12:05

La princesse de Montpensier (2010)



Année de production : 2010.
Date de sortie cinéma : 3 novembre 2010.
Film disponible en DVD depuis le : /

Réalisé par Bertrand Tavernier
Écrit par Jean Cosmos, François-Olivier Rousseau, Bertrand Tavernier d'après la nouvelle éponyme de Madame de La Fayette
Long-métrage français
Genre : Adaptation d'un nouvelle de Mme de La Fayette (1662).
Récompenses : En compétition au festival de Cannes 2010.



Casting
Mélanie Thierry : Marie d'Anjou, marquise de Mézières, princesse de Montpensier
Gaspard Ulliel : Henri de Lorraine, duc de Guise
Grégoire Leprince-Ringuet : Philippe de Bourbon, prince de Montpensier
Raphaël Personnaz : le prince Henri de France, duc d'Anjou
Lambert Wilson : le Comte François de Chabannes
Michel Vuillermoz : Le duc de Montpensier
Judith Chemla : Catherine de Guise, duchesse de Montpensier

Quelle est l'époque historique concernée ? L'intrigue se situe en pleine guerre des religions en France (de la fin de la première guerre me semble-t-il au massacre de la St-Barthélemy soit 1572). Les personnages sont tous ou presque historiques et on suit les péripéties des chefs du parti catholique (Guise) ou encore celles de la cour (Henri d'Anjou).
Est-ce une adaptation fidèle de l'histoire ? N'ayant pas lu la nouvelle de Mme de La Fayette, j'ignore si le film lui est fidèle. A un niveau historique, malgré quelques détails anachroniques, l'ensemble et l'ambiance me semblent plutôt réalistes. Un Henri d'Anjou qui est, pour la première fois, représenté tel qu'il pouvait être. Par contre, Catherine de Médicis est un concentré ridicule de préjugés et d'idées reçues.



Résumé :
1562, la France est sous le règne de Charles IX, les guerres de religion font rage…
Depuis son plus jeune âge, Marie de Mézières aime Henri, Duc de Guise. Elle est contrainte par son père d’épouser le Prince de Montpensier. Son mari, appelé par Charles IX à rejoindre les princes dans leur guerre contre les protestants, la laisse en compagnie de son précepteur, le Comte de Chabannes, loin du monde, au château de Champigny.
Elle tente en vain d’y oublier sa passion pour Guise, mais devient malgré elle l’enjeu de passions rivales et violentes auxquelles vient aussi se mêler le Duc d’Anjou, futur Henri III.

Les moments marquants :
- Le mariage et la nuit de noces de Marie.
- Le cruel face à face final avec Guise.

CRITIQUE
Votre avis : (écrit sur le coup)
Spoiler:
 

Nombre d'étoiles : ★★☆☆☆

Ils ont dit de ce film :
Dans le texte originel, on se souciait moins de sentiments et plus de dignité, c'était mieux. (Libération)
Malédiction du label " Maurice Druon présente " : pas facile de s'intéresser à une scène de repas quand tout le casting autour de la table est occupé à rappeler qu'au XVIème on mangeait avec les doigts, pas facile d'écouter ce qui se dit quand la moindre paire de rideaux concourt au César du meilleur acteur (Chronic'art.com)
L'air frais visé laisse place à une miniature sous cloche et sous vide où le mélo, les sentiments flamboyants et les batailles sont lyophilisés. (Les Inrocks)
Il manque à cette "Princesse de Montpensier" soit la rigueur formelle qui la transformerait en une véritable tragédie, soit la fougue et la fantaisie qui en feraient une oeuvre pleinement romanesque et populaire. (Critikat.com)
Le réalisateur enrôle une pléiade de jeunes acteurs – la bonne idée du film –, traite l'histoire sans gourme, c'est-à-dire en y injectant ce qu'il faut de modernité, filme au corps à corps les champs de bataille ou les appétits nus et tient le pari de conjuguer l'épique et le lyrisme. (TéléCinéObs)
L'assemblage est baroque, souvent instable, mais porté par ce qui fit justement le malheur de la princesse : le désir. (Le Monde).
Tavernier se fait fin portraitiste - son pinceau n'appuie pas. (...) Servi par des dialogues vifs et épurés (...), il redonne toutes ses lettres de noblesse au classicisme, littéraire comme cinématographique. (Télérama)
Bertrand Tavernier nous sert un plaisir royal. Le cinéaste retrouve la fougue de "Que la fête commence" et la violence de "Capitaine Conan" pour un récit haut en couleur où les dialogues sont aussi aiguisés que des dagues. (JDD).
La beauté des images, des costumes, le plaisir d'un romanesque dépoussiéré, d'une troupe d'acteurs inspirée, de seconds rôles épatants ah, Magnan et Vuillermoz ! , tout cela concourt à faire de " la Princesse de Montpensier " un film ambitieux et poignant. (Le Parisien)
Le film s'impose comme un vrai spectacle populaire, épique et profondément honnête, filmé par un des derniers vrais amoureux du cinéma et rythmé par la flamboyante partition d'un Philippe Sarde complètement habité. (Brazil)


Pourquoi faut-il voir (ou ne pas voir) ce film ?
Une seule raison s'impose : Raphael Personnaz en duc d'Anjou. Sinon il est évident qu'on passe un bon moment (bien qu'un peu longuet) grâce à l'esthétique du film.


Vous avez vu ce film ? N'hésitez à poster votre avis ci-après !


_________________
**
Rome team !
Revenir en haut Aller en bas
bessie
Intriguant ♣♣ What Rome would be without a good old plot?


Messages : 265
Date d'inscription : 28/10/2010
Age : 21
Localisation : In my dream

MessageSujet: Re: La princesse de Montpensier (2010)   Dim 26 Déc - 7:34

moi je l'ai vue et j'ai adorée que se soit par la performance des acteurs ou bien par les paysages . Parfois je ne pense pas qu'une femme de cette dignité la pouvait "filter" sous le nez de ses parents et il y 'a pour c ertain costume un anachronisme . Sinon les personnages sont très touchant et les prises de l'auvergne et du chateau de blois Wahou . Je trouve que c'est un bon film qui se passe à une époque que j'aodre . Il est assez bien écrit car quand on lit la nouvelle qui assez courte , la plupart des choses y sont .

- Oui je suis d'accord pour les préjugés sur catherine de médicis et ce qui est bien est que le duc d'Anjou est vraiment comme dans sa jeunesse :coureur de jupon loing de l'idée q'il soit homosexuel .

Bref ton article et géniale et je partage ton avis .
Revenir en haut Aller en bas
 
La princesse de Montpensier (2010)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [SD][Build] Bangsters V1.5 [10.10.2010]
» Tarifs Panerai Juillet 2010
» Ldoll Festival à Lyon le 9 et 10 octobre 2010
» Tasses froissées collector Mc Do - Août 2010
» commemoration Ligny 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ Blood & Glory ♣ :: Quand Clio se fait une toile... :: Cinéma :: Epoque moderne-
Sauter vers: